AccueilBlogueBlogue: Microblading

Blogue: Microblading

logo_blogue_v2

Le microblading : les sourcils au naturel

CynthiaCote

Par Cynthia Côté - Blogueuse
15 mai 2017

Depuis mon adolescence, mes sourcils sont un vrai complexe pour moi. Faible pilosité combinée à une mauvaise épilation (si j’ai une leçon à retenir, c’est d’amener mes filles chez l’esthéticienne pour définir leurs sourcils avant qu’elles n’en fassent un gâchis!) ont fait que mes sourcils étaient non seulement trop petits et mal définis, mais inégaux. Je les portais au naturel puisque je n’aimais pas le look «maquillés au crayon ».

J’ai vu quelques technologies à la mode qui promettait de beaux sourcils mais rien d’assez naturel pour me lancer officiellement dans l’aventure. Jusqu’à ce que j’entende parler du microblading. Connaissez-vous cette nouvelle technologie?


Technique ancestrale

Le microblading est une technique ancestrale développée au Japon qui permet, grâce à un maquillage semi-permanent, d’obtenir des sourcils bien définis et très naturels avec un effet 3D.

En quoi ça consiste? Le microblading, aussi appelée technique 6D, est un maquillage semi-permanent qui permet de restructurer les sourcils de manière très naturelle. Il s’agit d’une calligraphie des sourcils réalisée à l’aide d’un stylo métallique et de nano aiguilles réunies sur une même ligne.  


Bon à savoir

  • Le rendez-vous dure de 2 à 3 heures
  • L’esthéticienne gèlera vos sourcils après quelques coups de stylo mécanique
  • La douleur varie selon la personne et votre endurance à celle-ci mais c’est moins douloureux que le maquillage permanent puisque le microblading se fait dans l'épiderme et non dans le derme, donc moins profondément dans la peau
  • Coût : 299$
  • Une retouche est nécessaire quatre semaines après votre rendez-vous
  • Durée : environ 1 an
  • Vous recevrez une feuille de soins à la maison pour les 7 à 10 jours qui suivent votre rendez-vous

 

Le jour J

Shanny, mon esthéticienne à l’Institut Audrey Sylvestre*, m’a bien expliqué en quoi ça consiste et nous avons ensuite établi ensemble, au crayon, ce qui m’irait le mieux. En aucun temps on ne nous met de la pression ou on nous dit qu’on devrait opter pour telle forme ou telle épaisseur de sourcil : non. Shanny a été d’une délicatesse et d’une écoute hors du commun. Je lui ai expliqué le malaise face à ce « complexe » que j’avais depuis mon adolescence et que c’était tout un pas pour moi de laisser quelqu’un les refaire. Elle n’a pas touché à son stylo tant et aussi longtemps que mes sourcils « dessinés » n’étaient pas à mon goût et parfaitement égaux.

Pour bien définir la ligne de sourcils, elle débute par la prise de mesures précises avec un fil et un compas, selon nos yeux, notre nez et la forme de notre visage. Par la suite,nous établissons ensemble la pigmentation que je préfère et qui m’irait le mieux selon mon teint, la couleur de mes yeux et de mes cheveux et aussi des couleurs prédominantes des vêtements que je porte habituellement.

*Les esthéticiennes de l’Institut Audrey Sylvestre qui pratiquent le microblading ont toutes reçu une formation au préalable.


Photos

microblading

 

Mes impressions

C’est la première fois de ma vie que je me voyais avec de vrais beaux sourcils qui encadrent mon visage. Ça m’a pris environ 24 à 48 heures pour m’y faire et je vous dirais que je ne m’en passerais plus maintenant! Fini le temps où je tentais de camoufler mes sourcils derrière mes cheveux. On se lève le matin et les sourcils sont impecc! 

 

À lire :

11 choses à savoir sur le microblading